Je suis souvent étonné de l’inertie de certaines agences (pas toutes heureusement) dans leurs choix d’investissement. En gros la plupart du temps elles reproduisent ce qu’ils ont fait par le passé (mêmes choix d’investissements, mêmes médias, …). Mais cette stratégie pousse leurs clients à investir là où l’impact actuel … et surtout futur … de visibilité de la marque sera le plus faible. En faisant cela, elles poussent les marques à se « petit-suicider » en vieillissant insidieusement leurs consommateurs.

 

L’étude Médiametrie  est frappante. Les 15-35 ans en 2019 ont regardé la télé en moyenne 1h43 (contre 1h56 en 2018) soit plus de 2 fois moins que la moyenne de la population française (3h40)… Et d’ailleurs si on reprend le très bon article de Stratégies sur cette info : « La moyenne d’âge du téléspectateur français est de 50,7 ans contre 40,7 ans pour la moyenne de la population ». 10 ans d’écart !!!! C’est énorme. Bref la télé est un media vieillissant et pour toucher les 15-35 ans, arrêtez de dépenser de la pub dessus !

Toucher les 25 - 35 ans

Après vous allez dire : oui, il y a la presse et la radio… et là je m’esclaffe… je pouffe…. Ah bon, vous avez vu récemment votre ado lire un journal vous ? Vous étiez abonné à OK Podium, mais c’était avant ça… et la radio – hélas car moi je l’aime – va vivre ses dernières heures. Deezer, Spotify, Youtube ou les podcasts oui… mais la radio va peu à peu mourir avec le Bluetooth en voiture et les enceintes connectées. Leur planche de salut sera le podcast.

 

Media Planner old School, réveillez-vous ! Vous n’avez quasi plus le choix pour toucher les 15-35 ans.

Ils sortent (donc l’event marketing, ça marche encore) et surtout ils sont sur les réseaux sociaux (et d’ailleurs les chiffres de Facebook et Google le montrent : le budget de la communication c’est $550b dans le monde et Google + Facebook en prennent près de 40% * à eux seuls …. Et donc pour toucher les 15-35 ans, vous pouvez soit payer des campagnes aux GAFA, soit faire mieux en lançant vos campagnes d’influence (qui ont l’avantage d’être 20 fois plus efficaces que la publicité classique sur les réseaux s’après nos études)… ce qui éthiquement a en plus l’avantage de payer directement les talents et encourager la création.

 

Bref, Media Planner agence et directeur marketing, il serait peut-être temps d’allouer les budgets là où est votre audience, celle qui bouge, celle qui achète, celle qui fait les tendances… sauf si vous voulez cibler les plus de 45 ans et dans ce cas, vous avez raison : ne changez rien, vous êtes parfaits.

 

 

* Facebook c’est $71b de CA en 2019 $19b de résultat net… et Google $162b de CA dont $100b de search et $15b sur Youtube avec $34b de résultat net.