YouTube shorts, comment profiter de ce format

Pour concurrencer TikTok et les Reels sur Instagram, YouTube a également pris le virage de la vidéo courte. Les YouTube Shorts ont été dévoilés en septembre 2020. Ils n’étaient alors accessibles qu’à un groupe de bêta testeurs. 9 mois plus tard, la plateforme ouvrait cette nouvelle fonctionnalité à plus de 100 pays.

Cette annonce en a étonné plus d’un. Jusqu’à présent, YouTube semblait pousser les utilisateurs à imaginer des vidéos longues.

L’objectif était simple: faire en sorte qu’une personne reste le plus longtemps possible sur le réseau social. Pourtant, les publications courtes font partie intégrante de l’histoire de la plateforme. Le premier contenu à y être publié en avril 2005 par les fondateurs s’appelle « Me at the zoo » et ne dure que quelques secondes.

Plus de 15 ans plus tard, le format se transforme, mise sur le vertical et se dynamise un maximum.

 

Ce retour aux sources n’est pas anodin pour l’équipe de YouTube. Il s’aligne sur les désirs et le comportement de ses utilisateurs. Aujourd’hui, les vidéos sur l’application sont consommées à 70% sur un smartphone. Mais jusqu’à présent, les contenus mis en ligne correspondaient davantage à une consommation sur ordinateur et tablette.

Avec les YouTube shorts, les utilisateurs peuvent visualiser des contenus courts et verticaux. Cette nouvelle opportunité de créations a pour but de faciliter la mise en ligne de vidéos de qualité.

En effet, il est aujourd’hui facile de créer via son téléphone. « Grâce à YouTube Shorts, tous les créateurs peuvent toucher une nouvelle audience avec un simple smartphone et la caméra Shorts disponible dans l’application YouTube. Les outils de création de Shorts YouTube permettent de créer facilement des vidéos courtes d’une durée maximum de 60 secondes pouvant combiner plusieurs extraits vidéo », se réjouit YouTube sur sa page de présentation de la fonctionnalité.

Avec ces chamboulements, vous vous posez certainement beaucoup de questions. Comment imaginer des YouTube shorts qui sortent du lot ? De quelles manières ce nouveau format s’intègre-t-il à une ligne éditoriale déjà établie ? Quels sont les bénéfices de ce nouveau format pour les créateurs de contenu ?

Nous vous proposons un tour d’horizon complet de cette fonctionnalité pour vous l’approprier.

 

Guide complet sur les YouTube Shorts

Comment créer un contenu court sur YouTube ?

 

Depuis mars 2021, tous les utilisateurs ont accès à cette nouvelle option. Et elle n’a pas dû vous échapper. Dans votre fil d’abonnement ou votre page d’actualité, vous pouvez retrouver ces vidéos.

Attention cependant à ne pas le confondre avec les YouTube stories, qui comme son nom l’indique, sont des contenus disponibles dans un temps limité.

 

Les YouTube shorts sont quant à eux accessibles tout le temps, comme une vidéo que vous auriez posté sur votre profil. Le procédé est le même qu’une mise en ligne classique si vous avez déjà enregistré et monté votre vidéo courte.

Ouvrez votre navigateur, cliquez en haut à droite sur “uploader une nouvelle vidéo” et renseignez le titre, la description, la vignette, les mots clés… en d’autres termes, l’ensemble des données nécessaires pour assurer une bonne mise en ligne.

 

YouTube préfère de loin que ses utilisateurs créent directement via l’outil imaginé en interne. Avec l’option shorts, les utilisateurs ont la possibilité de s’enregistrer, d’ajouter de la musique, des filtres ou encore de faire le montage. Pour réaliser tout cela, voici la marche à suivre:

  • accédez à YouTube depuis votre téléphone et sélectionnez le petit « + » en bas au milieu de votre écran,
  • cliquez ensuite sur créer un short,
  • vous accéderez à une page ouverte sur votre appareil photo. Il est possible de filmer en restant appuyé sur le cercle du milieu (un bouton que l’on connaît tous grâce aux stories) ou d’uploader un contenu que vous avez déjà filmé,
  • en haut à droite, des outils de montage vous sont suggérés : réglez la vitesse, accédez à un minuteur…
  • remplissez ensuite le titre, la légende, la miniature, les mots clés… comme un editing classique.

 

Il ne vous reste plus, pour finir, qu’à cliquer sur publier. Il est conseillé d’ajouter dans son titre le #shorts. Ce dernier permet de faire figurer votre vidéo sur la page dédiée à ce nouveau format qui est accessible ici.

YouTube shorts, comment profiter de ce format

 

À noter que YouTube met à disposition des vidéastes une bibliothèque de musiques. 250 labels et éditeurs ont accepté d’en faire partie. Contrairement à TikTok ou aux Reels d’Instagram, les Shorts ne misent pas forcément sur le son. Les créateurs semblent être plus libres d’utiliser n’importe quelle piste pour imaginer leur contenu.

 

Comment les utilisateurs accèdent-ils aux YouTube shorts ?

Une fois cette mise en ligne effectuée, vous vous posez certainement une question. Comment cette vidéo va-t-elle vivre sur la plateforme ?Nous testons en permanence de nouvelles façons de proposer des contenus aux spectateurs, en particulier pour les Shorts”, confie l’équipe. Il est vrai que l’outil est encore en bêta test, mais figure déjà à de nombreux endroits.

Voici où votre vidéo apparaît :

  • dans le flux d’abonnement des personnes qui vous suivent,
  • sur la page d’accueil YouTube ; 
  • dans les notifications ; 
  • sur la page de votre chaîne, 
  • en appuyant sur un Short, puis en faisant défiler l’écran pour en regarder d’autres, 
  • via le hashtag qui se positionne en haut des vidéos.

 

Certains contenus seront davantage mis en avant que d’autres. Avec ce format, YouTube souhaite développer la créativité de ses utilisateurs. Avec un mobile, il est aujourd’hui possible de réaliser de nombreux contenus captivants. C’est pour laisser cette liberté et cette opportunité aux vidéastes que les shorts existent aujourd’hui.

 

Pour classer ces vidéos, YouTube mise sur trois piliers :

  • la créativité : pour captiver une nouvelle audience en quelques secondes, le contenu court publié doit être dynamique et agréable à visionner, sinon les utilisateurs zappent.

 

  • la découverte: l’équipe se félicite d’avoir quotidiennement deux milliards d’utilisateurs dans le monde. Mais les contenus plus longs sont freinés par une seule et même barrière : la langue. Difficile de regarder une vidéo en espagnol quand on ne sait pas le parler. Pour éviter aux créateurs de se retrouver coincer, YouTube s’est lancé dans ces publications courtes avec à l’esprit que les vidéastes en profiteront pour réaliser des vidéos universelles, où les gestes suffisent pour comprendre l’histoire.

 

  • Regarder : le temps passé sur nos téléphones mobiles augmente d’années en années. Lorsque l’on a quelques minutes devant soi, nous avons tous ce réflexe d’allumer notre portable et de scroller sur Instagram. YouTube souhaite que les utilisateurs fassent la même chose avec les shorts. Vous avez cinq minutes devant vous ? Divertissez-vous en attendant votre train, votre prochain rendez-vous, votre taxi… en vous amusant devant une vidéo courte.

 

En un mot, il va falloir être créatif pour se faire remarquer !

 

Pourquoi est-il intéressant de se tourner vers les Shorts ?

Chaque minute, les utilisateurs sur YouTube publient 500 heures de contenu sur la plateforme en France. Difficile de se démarquer dans ce flux pertinent de vidéos les plus travaillées les unes que les autres. Il reste néanmoins un secteur qui ne semble pas encore être bouché sur YouTube : les contenus courts.

Avec YouTube Shorts, l’équipe ouvre une nouvelle voie pour les petits créateurs. De nombreux exemples ces derniers mois prouvent que ces vidéos peuvent aider à rebooster un compte qui a du mal à gagner en visibilité. Nous avons trois exemples à vous proposer.

 

Alyssa McKay, Katie Feeney et Hannah Moteya sont TikTokeuses. Comme de nombreux créateurs de contenu, elles préfèrent évoluer sur différentes plateformes en parallèle pour avoir une audience engagée sur différents réseaux sociaux. Toutes les trois ont eu envie de se tourner vers YouTube. Mais contrairement à TikTok – l’application de ByteDance, elles ont rencontré beaucoup de difficultés pour faire grossir leurs comptes. Elles y sont parvenues en réalisant des contenus shorts :

 

Alyssa McKay

Alyssa McKay a 8,5 millions d’abonnés sur TikTok. En février 2021, elles utilisent les shorts alors en bêta test et accessibles seulement à un groupe réduit d’utilisateurs. En six mois de contenus, elle est passée de 40.000 abonnés à plus d’un demi-million.

 

 

Hannah Montoya

Hannah Montoya a 3,8 millions d’abonnés sur TikTok. Elles peinent à dépasser les dizaines de milliers de followers sur YouTube. En créant pendant un mois des shorts, elle a réuni plus de 125.000 personnes supplémentaires sur son compte.

 

Katie Feeney

Katie Feeney a 6,3 millions d’abonnés sur TikTok. En six mois d’utilisation de YouTube shorts, elle a fait grossir sa communauté de plus de 750.000 personnes.

 

Ce nouveau format est encore peu utilisé en France, ce qui laisse un champ libre pour les marques et les créateurs de contenu qui voudraient s’en emparer. Il est également aussi rare de voir des annonceurs réaliser une campagne de marketing d’influence via cette option.

Pour vous aider à penser vos prochaines campagnes créatives avec YouTube Shorts, la plateforme Influence4You vous permet de trouver les influenceurs adéquats et de vous aiguiller au mieux sur la bonne stratégie à adopter.

 

Cartonner sur YouTube Shorts avec ces trois conseils

Savoir comment créer des contenus courts sur YouTube et savoir que d’autres ont réussi à gagner de nombreux abonnés, c’est bien beau. Mais concrètement, comment fait-on pour bénéficier également de cette nouveauté ?

Avant de vous lancer, nous vous conseillons de vous poser ces trois questions :

  • Quel contenu court recherche ma communauté ? Vous êtes déjà présents avec des formats longs qui ont su trouver leur public. Pour éviter d’être redondant avec ce que vous proposez déjà, il est conseillé de réfléchir à une nouvelle manière de communiquer sur votre secteur en vous concentrant sur des publications différentes.

 

  • Éviter de faire du long, même avec du court ! Les YouTube shorts proposent de publier 60 secondes maximum de contenu. Même avec une vidéo de 8 secondes, il est possible d’attirer une nouvelle audience. N’hésitez pas à penser très court.

 

  • Créer une émotion. Enfin, même en quelques secondes, votre spectateur doit être transporté dans un univers ou dans une histoire. L’une des plus grandes difficultés va être de partager une émotion en si peu de temps. Et ça, c’est votre challenge !

 

Étant donné que les shorts sont encore tout récents, il n’y a pas encore de véritables codes bien établis. Les pages sont blanches et c’est à vous de les écrire pour vous faire une place.

 

Quelques exemples de YouTube shorts

Les vidéastes français sont encore très peu à avoir recours à cette fonctionnalité. Nous avons fait une sélection de ceux qui ont déjà mis un pied dans les shorts et qui semblent bien se débrouiller.

 

Popslay

Popslay est une émission animée par Guillaume depuis quelques mois. Chaque semaine, il décrypte une musique ou la carrière d’un artiste évoluant dans l’univers de la pop musique. En parallèle, il a décidé de publier des vidéos plus courtes. Elles complètent à merveille ce qu’il propose déjà puisqu’il s’agit d’informations en lien avec sa thématique, mais partager autrement.

 

Guillaume partage d’autres détails croustillants sur les artistes et la musique.

 

Noa

Prenons un second exemple pour vous montrer que tout est possible. Noa est un YouTubeur spécialisé dans l’humour. Il cartonne avec sa chaîne principale où plus d’un million de personnes le suivent. Pour s’amuser davantage, il a ouvert une chaîne secondaire où il ne publie que des vidéos courtes.

 

 

Conclusion sur les vidéos YouTube shorts

Pour permettre à ses vidéastes de se démarquer et d’avoir tous les outils nécessaires pour concevoir à la fois des formats courts et des formats longs, YouTube leur offre les shorts. Ces vidéos de moins d’une minute viennent concurrencer frontalement le format phare de TikTok et les Reels d’Instagram. La notoriété de la plateforme de vidéos a fait en sorte d’inciter les YouTubeurs à se lancer.

 

Les équipes ont également créé un fond de 100 millions de dollars pour encourager les utilisateurs à publier via les shorts. Les meilleures vidéos de chaque mois seront notifiées et pourront recevoir une partie des bénéfices engendrés par la publicité positionnée devant ces contenus. En se rendant sur le hashtag dédié aux shorts, déjà plus de 120 millions de vidéos ont été publiées de la part de plus de 9 millions de profils différents.

 

Pour continuer à encourager ses utilisateurs à rester sur la plateforme pour publier des vidéos courtes, YouTube doit réfléchir à la meilleure mise en avant possible de ce nouveau format. Pour la suite, YouTube travaillerait sur un allongement de la durée des shorts. Êtes-vous prêts à partager quelques secondes de votre journée avec vos abonnés ?

 

Vous êtes influenceurs et vous souhaitez trouver des collaborations ? Inscrivez-vous gratuitement sur notre plateforme !

Vous êtes une marque et vous souhaitez lancer une campagne ? Contactez-nous !