Twitter ne comptera plus les liens renvoyant vers des sites ou permettant l’intégration de photos à nos tweets permettant ainsi de d’allonger la longueur des textes de nos tweets contenant un de ces éléments.

 

Les rumeurs concernant une flexibilité plus grande pour cette limite de 140 caractères qu’impose Twitter ne sont pas nouvelles et ont déjà fait beaucoup parlé sur la toile. S’il était d’abord question de passer cette limite de 140 à 10 000 caractères, cette rumeur a été très rapidement démentie par l’oiseau bleu (cela ne concernait en réalité que les messages privés) qui a cependant conscience que cette limite qu’il impose est autant un avantage qu’un frein pour son développement.

 

Faciliter l’utilisation des néophytes de Twitter…

En effet, il s’agit d’un frein et d’un frein important pour les nouveaux inscrits. Exprimer ses pensées, ses idées ou tout simplement ses humeurs en si peu de lettres se révèle être un exercice particulièrement ardu, qui s’apprend avec le temps et la pratique et provoque parfois le délaissement de ce réseau social par les personnes ne souhaitant pas se plier au devoir de concision imposé par Twitter. Il en est de même pour les marques, qui peuvent avoir quelques difficultés à adapter leur discours à cette règle.

Comme nous avons déjà pu le voir, Twitter reste loin derrière ses concurrents comme Snapchat, Facebook et Instagram et connaît un ratio très élevé entre personnes inscrites et personnes actives sur son réseau.

Apporter plus de flexibilité dans cette limite des 140 caractères pourrait alors permettre un apprentissage moins décourageant pour les néophytes. Mais il faut également faire attention à ne pas aller trop loin dans la flexibilité…

 

… Tout en ne dénigrant pas la nature du réseau social.

Il est inutile de rappeler le tollé qu’a rencontré Twitter auprès de ses utilisateurs lorsque la rumeur indiquant que la limite des 140 caractères allait disparaître au profit de tweets pouvant atteindre 10 000 caractères.

Pour beaucoup d’internautes, cette limite de 140 caractères est au contraire un avantage non négligeable voire même l’aspect indispensable qui permet de différencier Twitter des autres réseaux sociaux. Cette règle oblige également les twittos à aller à l’essentiel, faisant du réseau social de l’oiseau bleu l’un des réseaux les plus dynamiques et intensifiant grandement le contenu des messages partagés.

C’est également cette limite qui a fait de Twitter, l’un des réseaux les plus influents, malgré ses difficultés à rivaliser avec les autres réseaux dont la croissance ne semble avoir aucune limite.
Pour finir, il y a fort à parier que ce changement contente finalement l’ensemble des utilisateurs de Twitter. En effet un lien ou une photo représentait jusqu’à maintenant environ 25 caractères, passant la longueur des tweets intégrant l’un de ses éléments de 140 à 115 caractères et il devenait alors très compliqué d’ajouter un commentaire pertinent et construit à son tweet même pour les twittos les plus rompus au réseau social.

Autre point important, pour les marques et les influenceurs, le fait de ne plus compter les caractères des liens dans cette limite de 140 caractères est qu’il sera beaucoup plus facile pour eux, d’intégrer des liens d’affiliation au sein de leurs tweets sans pour autant diminuer leur espace d’expression habituel sur ce réseau.

Twitter continue donc de se renouveler et il est fort probable que de nouveaux changements soit annoncés dans les semaines / mois à venir.

 

Source : Bloomberg